Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 20:11

Un euro pour le « grand changement »

 

Contrairement aux précédentes primaires où seuls les militants du PS votaient, les 9 et 16 octobre, tout citoyen pourra déposer son bulletin dans l’urne, moyennant une participation d’un euro. Comment et où ?  La Fédération locale est sur le pont.

 

« Nous sommes prêts. Emplacements et composition des bureaux de vote, listes électorales, tracts. C’est bon, tout est calé », assure Céline Sitouze, militante du Parti socialiste et élue de l’opposition à Sainte-Marie. À l’occasion de ces primaires dites « citoyennes », elle est l’une des sept « référents » du département. Sa mission : organiser les élections de A à Z. C’est-à-dire, solliciter les communes pour installer des bureaux de vote au sein des hôtels de ville, louer les chapiteaux, répertorier les emplacements disponibles avec la Préfecture, récupérer les listes électorales… Pour participer au « grand changement » promis par le Parti socialiste, il faudra être inscrit sur les listes électorales de 2010, mais aussi, signer la charte des valeurs de gauche et s’acquitter de la somme d’1 euro, correspondant à la participation aux frais d’organisation.

« Il n’y aura pas de flicage politique »  

Aux employés communaux qui auraient peur d’aller voter par crainte de représailles politiciennes, Céline Sitouze insiste : « Il n’y aura pas de flicage politique. Nous recevrons les listes électorales sous scellés ; les citoyens voteront à l’aide d’un stylo électronique relié à Paris et après les élections, les listes seront détruites ». Lancée le 5 septembre, la campagne peine à décoller ; mais au sein du Parti, on affirme « être dans les temps pour communiquer sur ces primaires ».

Les 10 et 11 septembre, l’opération intitulée « Tous sur le pont » a marqué le début des débats entre les différents candidats ; pendant de temps, les militants arpentent le terrain. Alors, Aubry, Baylet, Hollande, Montebourg, Royal ou Valls ? Chaque citoyen pourra voter près de chez lui : cent trente huit bureaux de vote et chapiteaux seront installés dans toute l’île. Au Tampon, à La Possession ou à Sainte-Marie, inutile de se déplacer en mairie, les locaux n’ont pas été mis à disposition « faute de salle disponible » pour Le Tampon, et « à défaut de demande écrite » pour Sainte-Marie. Au Parti socialiste, on dénonce « de fausses excuses qui entravent la démocratie ». Selon un sondage commandité par le PS, 1% d’électeurs de droite seraient susceptibles de venir voter pour essayer d’inverser la tendance. Pour les militants socialistes, pas de quoi passer l’arme à gauche.

Agnès Farrugia

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories