Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 13:51

De Miss Météo à Miss Labo

 

Aurélie Béton n’a que 21 ans mais la maturité d’une femme de 30... L’actuelle Miss météo et étudiante en Lettres modernes surprend. Avec son style casual, maquillée et cheveux coiffés-décoiffés. À l’aise avec son auditoire, elle retrace son parcours avec un sourire quasi-permanent.

Aurélie Béton partage ses journées entre le studio télévisé et les cours à l’université (Photo Madiati MALIDI)

Aurélie Béton partage ses journées entre le studio télévisé et les cours à l’université (Photo Madiati MALIDI)

Tout commence en 2009. La Saint-Pauloise a 15 ans. Bien qu’elle avoue n’avoir jamais manqué de rien, elle veut devenir indépendante. « Je trouvais ingrat de demander de l’argent à mes parents pour m’acheter une énième paire de chaussures. Je savais ce que cela représentait pour eux en heures de travail ». Aurélie Béton commence à faire des petits jobs pour se sentir plus autonome. « J’ai travaillé dans une sandwicherie, j’ai chanté et dansé du séga typique local dans les hôtels et j’ai donné des cours de remise à niveau ». Deux ans après, elle participe au casting « En quête de talents » lancé par Antenne Réunion. Elle souhaite « découvrir l’envers du décor » de la télévision. Bien que ses parents soient un peu sceptiques. « Ils avaient peur que je ne supporte pas l’échec » confie-t-elle. Mais contre toute attente, elle est sélectionnée parmi les 1500 candidats présentés. Aujourd’hui, elle représente la fierté de ses parents qui ne tarissent pas d’éloge sur elle. « Ce sont mes deux agents de com ! », sourit-elle encore. Logique lorsque l’on sait que cette jeune femme détient plusieurs casquettes. Miss Météo, animatrice de télé-achat, de « Tournez c’est gagné » ou encore de « Kosa ou fai pou les vacances ». Cette intermittente du spectacle travaille environ 35 heures par mois, pour des cachets qui varient du simple au double. Mais « il n’y a pas de prestations fixes » précise-t-elle, tenant à insister sur la précarité de son statut. Car son quotidien ne se résume pas au plateau télévisé. Aurélie Béton considère que son travail est « un job étudiant » puisqu’elle poursuit parallèlement ses études à l’université.

 

« On joue sur la proximité »

 

Car l’étudiante en lettres moderne a la tête sur les épaules et les idées claires. Elle sait ce qu’elle veut. Depuis toute petite, elle n’a qu’un but : enseigner. « J’avais un tableau dans ma chambre » se souvient-elle. Diplômée d’un Bac S, elle s’oriente par dépit en médecine. Après un semestre, elle abandonne prétextant ne pas se sentir la vocation de « soigner les petits bobos ». Elle se réoriente vers les sciences humaines, espère devenir enseignant-chercheur en linguistique française. Ce qui lui plait dans cette filière ? : «On peut tout remettre en question. On ne s’arrête pas à ce qu’il y a dans les livres ou dans les programmes, comme dans le secondaire ». La linguistique se situe, selon elle, à mi-chemin entre les lettres et l’aspect plus scientifique des mathématiques.  

Cependant, tout n’est pas si rose pour cette boule d’énergie. Son travail déborde souvent sur ses heures de cours, tellement qu’elle en rate souvent une partie. Heureusement, elle peut compter sur « une amie de longue date » et sur le régime dérogatoire qui lui permet de rattraper les UE manquées, pour réussir. Par ailleurs, elle a dû renoncer à sa bourse puisque ses ressources dépassent le plafond requis.

Depuis, Aurélie est une étudiante prête à tout pour gagner sa vie. Même à présenter le Télé-achat, émission, reconnaît-elle du bout des lèvres, que l’on pourrait croire destinée « à embobiner » le chaland. La présentatrice explique que c’est une mission que son employeur lui donne et qu’elle se doit de la réaliser. « Ce n’est pas si mauvais en soi » se justifie-t-elle. Effectivement, le but  d’Antenne Réunion est de «  vendre ». La chaine privée a besoin de se faire financer pour survivre. « On joue sur la proximité ».

 

« Je t’aime Aurélie Béton »

 

Proximité que le talent d’Antenne Réunion a su trouver. Au début, elle se souvient que sa notoriété a été difficile à gérer. « J’ai dû supprimer toutes les images ayant un rapport avec ma vie personnelle sur Facebook ». Il faut dire qu’elle est très ouverte et ne veut pas passer pour quelqu’un de hautain. Elle aime être proche des gens : « Je suis dans leur salon tous les soirs ». Cependant, Aurélie Béton confie avoir parfois affaire à des gens « bizarres ». Entre un potentiel acheteur de ses chaussures déjà portées, un voleur de photo qui se fait passer pour son petit ami ou encore un groupe de garçons qui l’attendent à la sortie d’Antenne pour lui jouer la sérénade « Je t’aime Aurélie Béton », elle pense avoir tout vu !

Situations qui rendraient n’importe quel petit ami fou ! Mais ce n’est pas le cas pour celui d’Aurélie. Agé de 29 ans, celui-ci n’est pas jaloux, au contraire. Ce gérant de la station-service familiale s’avère être « très mature ». « Il me suggère quelques idées, il m’aide beaucoup » se réjouit la désormais Saint-Gilloise. Récemment fiancée, elle souhaite finir ses études avant de fonder une famille. Avec un emploi du temps qui commence à 6h et qui se termine à 20h, elle reste réaliste. « Si j’avais un enfant maintenant, il me faudrait des journées de 48 heures. Je ne sais pas où je le mettrais ».

La petite dernière d’Antenne Réunion peut compter sur son équipe et sur ses proches. Consciente de sa chance, elle ne refuserait pas un CDI proposé par la chaine. Mais une chose est sûre, la recherche reste sa priorité. L’appel de la vie universitaire en labo l’emportera peut-être sur le strass et les paillettes de la présentation météo...

 

Diana EUPHRASIE

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Interviews
commenter cet article

commentaires

elias 04/08/2015 17:50

bravo et félicitations , je vous souhaite milles réussite, ca fait plaisir de voir une telle détermination
milles bisous princesse des iles
daniel

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories