Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 16:08

La vérité si je mens

 

Nouveau membre du Front national péi, Élie Taiëb, 47 ans, est déjà une des figures principales de la représentation locale du FN. Candidat aux prochaines élections législatives, il défend avec une énergie militante ses convictions. Parfois avec force et virulence. Normal : dans la communauté Le Pen, il n’y a pas de place pour les mauviettes.

 FN_allege.jpg                     

« J'ai jamais dit "gazez les !",…, moi, Danyel Waro, le gars avec son tam-tam, je n’avais jamais entendu parler de lui , …, tous les autres partis sont des manipulateurs » : le ton, encore une fois musclé, est donné. Le secrétaire adjoint départemental du FN-974 a réponse à tout. Et se défend : il se considère comme un vrai démocrate et la flamme de l’emblème de son parti n’a rien de fasciste. Ce natif de Paris, arrivé à La Réunion en 2006, et juif « non pratiquant » d'origine tunisienne, est issu d'une famille de douze enfants. « J’ai également un beau-frère ivoirien » croit-il utile de préciser. La preuve qu’il n’est pas raciste, martèle-t-il encore.

 Venu chercher un peu de tranquillité, il devient aussitôt commerçant, et côtoie ainsi les Réunionnais qu’il dit beaucoup apprécier. Parmi les raisons qui expliquent son exil, l'insécurité grandissante, « en métropole, on ne peut plus circuler sans avoir sa porte verrouillée », s'indigne ce père de deux enfants. Aujourd'hui, il est directeur administratif d'une entreprise informatique, et gagne 1500 euros, avec plus de dix-sept métiers à son actif : bâtiment, commerce, garage, peinture, tôlerie, etc. Son cursus scolaire n’a pas été  exemplaire, « j'ai arrêté en cinquième, parce que l'école n'était pas pour moi » se conforte-t-il. L’ancien gamin qui a grandi dans le 19earrondissement à Paris, se définit comme un « entrepreneur ». C'est sur sa compétence d'« autodidacte », que va alors reposer son parcours professionnel. 

     Un itinéraire qui le conduira à mener des actions contre les abus bancaires, et à entrer au Front national, « depuis peu de temps mais ça fait longtemps que ma femme, d’ailleurs d’origine roumaine, est adhérente ». C'est en octobre dernier, lors d'une réunion du parti, qu'Élie Taiëb est convaincu par les idées et les projets lepénistes. Et s’il s’insurge contre les aides que l’État apporterait indûment aux cultes musulmans, s’il condamne les prestations sociales « indécentes » versées à ces mêmes « étrangers », il affirme qu’il n’a rien contre les « musulmans dès lors qu’ils sont de nationalité française ». De même s’il considère que dans un pays « de tradition chrétienne », il trouve qu’il est plus normal d’entendre les sons de cloches des Églises que les appels du mezzin,  il rappelle qu’on peut voir « des gens de toutes les couleurs aux réunions du FN ». Ambiance.

A la question de l’éventuelle instrumentalisation de ses propres origines par le FN, celui qui tutoie « Marine » balaie encore l’argument : « J’ai eu une conversation téléphonique avec Jean-Marie Le Pen qui m’a dit regretter l’épisode du "détail" de l’histoire ; il m’a expliqué qu’il a simplement voulu mettre en relation les millions de morts, évidemment condamnables, de juifs pendant la Shoah, avec les millions de tués durant les guerres de ce XXe siècle ». Et Elie Taiëb d’ajouter que s’il avait eu le moindre soupçon d’antisémitisme à l’encontre de son parti, il s’en serait retiré immédiatement… Vous avez dit dé-diabolisation… ?  

On en revient au FN, à sa « différence avec les autres », « ceux qui gagnent de l'argent, ce sont les politiques…, s'il y avait rien à gagner, pensez-vous qu'ils se seraient battus pour un siège » faisant référence à l'affaire Bello dans la seconde circonscription.

En attendant, il ne doute pas que les idées de Marine Le Pen triompheront en mai. Il est convaincu que le FN est volontairement sous-estimé dans les sondages des présidentielles avec « beaucoup plus que 17% des intentions de vote ».  Mais le problème, selon lui, réside dans la connivence entre les partis, connivence à laquelle contribuent « les journalistes complices ». Au détriment des vraies valeurs : celles « du peuple » bafouées en permanence par les « pourris ». Toujours la théorie du complot…

 

Michaël Rivière 


Militant FN, une activité dangereuse…

 Elie Taiëb (à gauche sur la photo, avec Jean-Claude Otto-Bruc, secrétaire départemental) se méfie des « traquenards ». Il se déplace accompagné des membres de son parti, surtout depuis qu'un étudiant est venu se jeter sur le toit de sa voiture, protestant contre le FN, « Je ne suis pas Jésus (sic !), j’ai failli répondre avec mes poings »…  (Photo L.C.)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Gego51 26/03/2016 14:24

Et toi , "ta mère" tu te rend compte de ce que tu dit, tu te permet d'unsulter quelqu'un par son origine a cause de son orientation politique! Tu te dit anti fn, par ton pseudo gauchisme "anti racisme" tu te met a faire des injure antisémite et islamophobe! Mais regarde toi quelle merde tu es!
Franchement, vous avez raison de vous foutre sous les voitures, si j'étais au volant, je jure d'appuyer sur le champinion, aller shalom sabbat a toi pauvre débile!

tamere 15/03/2015 17:13

putain pour qui tu te prends? tu as un nom juif et musulman et tu adhere au front national;
c'est pas possible , tu as de la saussice bavaroise et de la choucroute alsacienne dans la tronche
va niquer les cafards tete de slave ,cochon de juif tunisien

Gego51 26/03/2016 14:26

Et toi , "ta mère" tu te rend compte de ce que tu dit, tu te permet d'unsulter quelqu'un par son origine a cause de son orientation politique! Tu te dit anti fn, par ton pseudo gauchisme "anti racisme" tu te met a faire des injure antisémite et islamophobe! Mais regarde toi quelle merde tu es!
Franchement, vous avez raison de vous foutre sous les voitures, si j'étais au volant, je jure d'appuyer sur le champinion, aller shalom sabbat a toi pauvre débile!

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories