Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 13:56

 

Toute chance égale

 

Originaire du Maroc, Fabienne Rubira, 50 ans, s'acharne à constater des réalités du sexisme ordinaire. Du travail en perspective…

 FABIENNE RUBIRA allege« Les filles réussissent le mieux à l'école que les garçons, or les inégalités persistent » : tout semble dit. L’intérêt pour cette cause, Fabienne Rubira l’a forgé durant son parcours. Au départ, une maîtrise de Biochimie en poche, la jeune femme se destine à une carrière d'ingénieure commerciale, elle insiste sur la féminisation de la profession. Nomade, elle a vécu surtout dans les pays et territoires d'outre-mer. Le bord de mer, elle adore ça « aux Antilles, Afrique du Sud ». Ce n'est que lorsqu'elle commence à travailler à Lyon, qu'elle se fixe. Pendant quinze ans, elle s'occupera de la vente de matériel optique. Si sa carrière professionnelle lui a demandé de s'investir autant, Fabienne n'en oublie pas moins sa vie personnelle. Mariée, elle est mère de deux filles de 15 et 11 ans. « Je me suis prise un peu tard, mais j'ai commencé par privilégier le travail » ajoute-t-elle comme pour s'excuser. Et puis, changement de vie complet. Son mari obtient son premier poste de professeur de maths dans l'est de l’île, il y a douze ans. Une nouvelle perspective d'avenir s'offre à elle. «  Je ne savais pas alors trop quoi faire », mais son goût très prononcé pour les métiers « d'indépendances » l'oriente vers une autre voie. « L'égalité entre les hommes et les femmes est une thématique pour laquelle je me suis alors intéressée ». Contactée, par la Délégation aux droits des femmes et à l'égalité entre les femmes et les hommes, elle créée l’association Chancegal en 2001. Directrice et fondatrice de la structure qu'elle est fière de diriger, la petite « entreprise » compte à son actif deux salariées dont elle-même, et de nombreux partenariats. Grâce à ce dynamisme, elle arrive à dégager 2700 mensuels pour ses propres revenus.

Défenseuse des bonnes causes, Fabienne lutte au quotidien contre les injustices, notamment celles subies par « la femme, qui reste la plus discriminée ». Pour cela, elle rappelle inlassablement qu’il faut casser les stéréotypes du type : « Sois belle et fais le ménage », et dénoncer les violences faîtes aux femmes considérées comme de vulgaire objets de consommation. Elle interpelle les plus jeunes sur la mixité des métiers : « Il faut freiner les ardeurs des hommes et pousser les femmes à en vouloir plus ». Et de préciser : « Je ne me bats pas contre les hommes » mais« un changement de mentalités s'imposent pour que les préjugés cessent ». En termes de salaires par exemple, l'écart entre hommes et femmes à la Réunion est de 15 % et le taux de chômage est de 5 % supplémentaires pour les femmes. Grâce à sa présence sur le terrain depuis dix ans, son combat commence, tout doucement à évoluer : « Avant je sollicitais les gens, maintenant on me sollicite ». Pourtant très occupée, Fabienne, trouve du temps pour profiter de ses deux passions, la lecture et la planche à voile. Toujours prête à se jeter dans l'arène, elle assure que quand il n'y aura plus d'inégalités entre les sexes, elle n’aura plus de métier, et pourra « se consacrer à autre chose ». Ce n’est pas demain la veille…

 

Coralie Georget

8 mars : sa « Journée de la femme »

  

« À l'occasion de la journée de la femme le 8 mars, je participerai à des conférences dans le Sud, et je serai présente dans une association au tampon le soir. De même, aura lieu la 7ème édition du prix de la Publicité contre le sexisme : prix Faham et Infâme. Pour cette occasion Chancegal souhaite sensibiliser la société réunionnaise aux images et stéréotypes véhiculés par les médias.  Sera présente, une docteure en journalisme. La remise des Prix se déroulera à la salle Vladimir Canter, à l'université de la Réunion à la fin du mois. »

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974
commenter cet article

commentaires

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories