Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 18:16

La mode du « m’as-tu-vu » ?

Swag, swag, swag comme dirait la chanson de Nancy Logan, cette nouvelle tendance venue des Etats-Unis est arrivée  à la Réunion il y a moins d’un an. Une mode vestimentaire, mais pas seulement.

Secretaly We Are Gay. Terme d'origine américaine, le mot swag désignerait, avec une forte connotation péjorative, les homosexuels qui vivent cachés. Aujourd'hui, ce néologisme urbain possède plusieurs sens. Littéralement, être swagg signifierait être prétentieux.
Peu importe, ce style ou façon d'être semble aujourd’hui attirer les jeunes Réunionnais. « Faut avoir du style et être classe en même temps, lance Loïc Hoarau, responsable du magasin Street Wear. Ce n’est pas s’habiller comme tout le monde. » Une culture qui se joue essentiellement sur l’apparence. Se démarquer par son style vestimentaire, chercher l’originalité pour ne pas passer inaperçu. Mais comment ?
Corentin 18 ans, swaggeur depuis peu, propose un mix de vêtements entre le rétro et le dernier cri. « Pas obligé d’acheter des vêtements chers, il faut trouver des habits uniques », suggère t-il. Tout un art pour impressionner les autres. « Les jeunes achètent des casquettes, des lunettes de différentes couleurs », raconte Amin, patron du magasin Hexagone. Si possible éclatantes et fluorescentes…, des sacs aux chaussures en enfilant les T-shirts…

« Se donner de l’importance »

Hormis l’apparence, être « swaggé » relève d'une attitude « cool » d'après Leslie, étudiante de 18 ans. Une façon de se pavaner. « Il faut être sur de soi suppose Naushad, 21 ans. C’est une façon de marcher, de parler, de se donner de l’importance. » Un mode de vie « M’as-tu vu ? », voire « bling-bling » ? Les fashion victims se défendent. Selon Corentin, « pour devenir swaggeur,  il ne faut pas forcément avoir beaucoup d’argent contrairement au bling-bling. »
Pas sûr pour autant que le terme reste dans les annales de la mode. Tout comme le phénomène tecktonik (qui s’en souvient ?), la « swagg attitude pourrait n’être  qu’éphémère », reconnaît Amin. Et comme l’aurait dit Coco Chanel, qui se retourne certainement dans sa tombe, « la mode se démode, le style jamais »…

Michèle JEAN FRANCOIS

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Tendances
commenter cet article

commentaires

Mathieu 08/03/2013 16:04

C'est bien ça le problème avec les termes non institutionnalisés qui plus est, viennent d'outre-atlantique et qui entrainent avec eux pas mal de bouleversement de sens, au final, chacun se
construit sa définition de manière empirique et c'est le chaos au final. Personnellement, j'ai toujours considéré ce terme comme un simple synonyme de "classe", "cool", "charismatique" et rattaché
à l'univers du Hip-Hop...

désIntox 15/01/2013 01:34

Bonjour, petit éclairage constructif qu'il me semble indispensable d'apporter :
Cet article démarre très mal avec une définition complètement fausse. L'anagramme "secretly we are gay" est une grosse farce diffusée sur le net. Rien à voir avec les homos, donc.
"Swag" (et non "swagg"), a été employé pour la première fois dans une pièce de Shakespeare (qui n'est pas Américain !) et signifie littéralement "se la jouer", comme l'a plus justement écrit
l'auteur par la suite.
Dire que la "swag attitude" est apparue "il y a moins d'un an" à la Réunion(à compter de la date de publication de l'article) est également faux. On pourrait situer le début de sa massification
vers 2009-2010. Les cours de collège de l'île l'ont effectivement découverte un peu plus tard.
Pour finir, dommage que le lien n'a pas été fait entre la musique, en particulier le hip-hop, et la genèse de ce courant. D'ailleurs, "être swag" relève davantage d'un état d'esprit, d'une
attitude, plus que d'une simple façon de s'habiller.

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories