Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 09:08

Ethylotest : mode d'emploi

 

À compter du 1erjuillet, automobilistes et usagers des deux-roues devront avoir un éthylotest avec eux. Le défaut de possession sera sanctionné par une amende de 11 euros à partir du 1ernovembre.


« Tout conducteur d'un véhicule terrestre à moteur, à l'exclusion d'un cyclomoteur, doit justifier de la possession d'un éthylotest, non usagé, disponible immédiatement » . C’est ce qu’indique le décret paru au Journal officiel du 1ermars dernier. Seuls les propriétaires de cyclomoteurs ne dépassant pas 50 cm3et 45 km/h échappent à cette obligation. Objectif : lutter contre l'alcool au volant, à l’origine de 31 % des accidents mortels en France.

 

A La Réunion, 45% des accidents mortels sont dus à l’alcool. « L’intérêt d’une telle mesure, c’est de sensibiliser les gens pour que chacun puisse auto-évaluer son taux d’alcoolémie avant de prendre le volant », indique Serge Bideau, sous-préfet de Saint-Benoît chargé de la sécurité routière. Pour ce faire, depuis novembre dernier,les éthylotests sont obligatoirement mis à la disposition du public dans tous les bars de nuit et discothèques.

Deux types d’instruments sont proposés aux usagers : chimiques, appelés ballons, et électroniques. Tous deux sont disponibles dans les pharmacies et les stations-services. Le premier, à usage unique, coûte en moyenne 1,50 euro. Pour le second, réutilisable, le prix peut varier en fonction des modèles et des distributeurs, jusqu’à atteindre voire dépasser les cents euros. Certains éthylotests électroniques possèdent même des embouts interchangeables pour pouvoir tester plusieurs personnes sur un même appareil. Il est d’ailleurs conseillé de s’équiper de deux éthylotests : le premier pour s’auto-évaluer avant de prendre le volant, et le second en cas de contrôle.

Mais quelques précautions sont à prendre avant tout achat. « D’abord, vérifier que l’éthylotest présente la certification NF ou CE pour éviter les contrefaçons », précise Daniel Thirel, président du Comité Départemental de Prévention Routière. Autre détail à ne pas négliger, la date de péremption de l’éthylotest. « Il faut aussi veiller à ne pas exposer l’éthylotest à des températures supérieures à 40 degrés », souligne le bénévole.

Pour l’heure, pas de rush du côté des distributeurs. « Nous vendons des éthylotests toute l’année et depuis l’annonce de cette nouvelle mesure il n’y a pas d’augmentation de la demande, constate Lionel Melin, gérant de la station-service Vanikam à Paniandy. Les gens attendront certainement le dernier moment pour s’approvisionner ». Même constat pour Marie-Lyse Lebon, gérante d’une pharmacie à Bras-Panon : « J’ai une commande en cours dont la livraison est prévue le mois prochain ; pour l’instant je n’ai encore eu aucune demande de la part de mes clients ».

Les contrôles débuteront le 1er juillet prochain mais les autorités ont toutefois prévu une période de tolérance avant de verbaliser Le défaut de possession d’un éthylotest ne sera sanctionné par une amende de 11 euros qu’à compter du 1er novembre.

 

Jessica FIRMIN

 


Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories