Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 07:31

Priorités aux jeunes et aux entreprises

 

Mercredi 4 avril, Nicolas Sarkozy a clôturé son séjour express dans l’île par un meeting en plein air sur la commune de Saint-Pierre, à proximité de l’aéroport de Pierrefonds. Face à un public conquis, le président candidat a fait quelques annonces fortes pour l’île, principalement sur l’emploi et pour les jeunes.

 

sarko.jpgSuppression de toutes charges sociales pour l’emploi d’un jeune

Pour l’embauche d’un jeune de moins de 25 ans, l’entreprise se verra exonérer de toutes les charges relatives à ce poste durant 3 ans.  « Je ne connais pas de mesure plus puissante pour résoudre ce cancer qu’est le chômage sur l’île. »

Exonération totale de charge pour tout emploi créé dans les 5 secteurs prioritaires

Les secteurs retenus pour la zone franche globale créée à la Réunion sont : l’hôtellerie, le tourisme, l’agroalimentaire, les technologies de l’information et de la communication et les énergies renouvelables.

Maintien de la défiscalisation économique

Nicolas Sarkozy dit vouloir considérer chaque territoire de la République Française selon ses spécificités. Aussi n’entend-il pas freiner le développement de la Réunion en y appliquant une fiscalité qui ferait fuir tous les investisseurs potentiels.

Aide au retour dans l’île des fonctionnaires réunionnais

Pour les emplois de la fonction publique, à la Commission Administrative Paritaire (CAP) nationale, s’ajoutera une CAP locale. « Les concours auront la même exigence, mais le recrutement se fera prioritairement à la Réunion. » L’objectif est de faciliter le retour sur l’île des fonctionnaires réunionnais qui le souhaiteraient, et d’octroyer les postes à responsabilités aux personnes « pas simplement de passage » à La Réunion.

Création d’un fond dédié aux très petites entreprises

Pour que les petits entrepreneurs ne subissent plus systématiquement la méfiance des banques, Nicolas Sarkozy annonce qu’il créera un fond. Les sociétés de de moins de 20 salariés pourront y recourir pour contracter un emprunt jusque 20 000 euros.

Développement de la production locale

À propos de la problématique des prix et du pouvoir  d’achat dans l’île, le président candidat a expliqué que le panier des 60 produits contre la vie chère est une mesure temporaire. « Ce système ne proposera pas toujours le bon prix aux Réunionnais, ainsi trop souvent ils paieront plus qu’ils ne doivent. »

Nicolas Sarkozy propose de miser sur la production endogène et son développement. Outre le défi aux producteurs, notamment aux agriculteurs, Nicolas Sarkozy prévient que les distributeurs devront y mettre du leur « Si l’on observe des tarifs abusifs dus à un monopole sur une période excédant 6 mois, le fond de commerce sera vendu »

Accompagnement scolaire personnalisé

Si l’application de cette mesure sera nationale, Nicolas Sarkozy a insisté sur le fait que l’île en serait une grande bénéficiaire. Pour tout élève en situation d’écher scolaire, l’établissement se verra attribuer un budget de 2 OOO euros permettant la mise en place d’un soutien personnalisé durant toute l’année scolaire.

Hadrien FAIVRE

 

 

La France forte et populaire

A proximité de l’aéroport de Pierrefonds, mercredi 4 avril à 17h, s’est tenu le meeting du candidat Sarkozy. Ces rendez-vous de campagne présidentielle sont souvent jugés selon leur capacité à attirer du monde. Pari réussi, avec près de 10 000 militants présents, les organisateurs affichaient une mine satisfaite. Dans une ambiance bon enfant, les drapeaux tricolores flottaient au rythme des percussions « maloya » précédant l’arrivée des orateurs.

Avant le discours de Nicolas Sarkozy, trois figures de la droite locale se sont succédé au micro. A commencer par l’hôte de l’événement, Michel Fontaine, sénateur maire de Saint Pierre. Suivi de René-Paul Victoria, député. Avant que Didier Robert, président du Conseil Régional de la Réunion et député, ne chauffe définitivement la foule pour son ami Sarkozy, en rappelant toutes les avancées de son quinquennat.

Quand vient le tour du président, l’attention et l’excitation montent. Les annonces semblent être à la hauteur des attentes, les uns se réjouissent à l’idée que leurs enfants trouveront du travail, des chefs d’entreprise présents confirment que l’application des annonces leur permettra d’embaucher...  

Après environ une heure d’exposé, le candidat Sarkozy savoure une Marseillaise reprise avec ferveur par ses militants, avant de quitter la scène et la Réunion satisfait de son escale outre-mer de cette campagne 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories