Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 12:45

"Le Sénat va basculer à gauche"

 

 

Pour la première fois depuis la Vème République, la gauche a la majorité au Sénat, suite aux élections du week-end dernier. Le sénateur socialiste revient sur cette victoire.

 


michel vergoz photo Un mandat de sénateur est souvent vu comme un cadeau de fin de carrière... Quelles étaient les raisons de votre candidature?

 

Avant tout, considérer un mandat de sénateur comme une récompense pour un parcours est faire insulte aux prérogatives de la Haute Assemblée. Elle est éminemment importante car le Sénat est l'interlocuteur naturel des élus locaux.

Aux cotés de l'Assemblée Nationale, le Sénat constitue le Parlement. Ces deux assemblées traitent de sujets qui se rejoignent et concernent la vie de la société française et ce sous deux angles.

A 60 ans, je ne pense pas que l'heure soit venue pour moi de me retirer. Je suis engagé dans un combat politique commencé il y a 30 ans. J'essaie de partager ma vision et celle du PS avec le plus grand nombre de gens.

 

Quels étaient les enjeux de cette élection sénatoriale?

 

Le premier était la possibilité pour le Sénat de basculer à gauche. Sur les 170 postes renouvelables, seule une vingtaine au parti socialiste suffisait. C’est la première fois dans l'histoire de la Ve République. On est enfin en concordance entre la réalité électorale et la majorité sénatoriale. On est à la veille d'une grande élection présidentielle, et des législatives. Une majorité à gauche va donner un élan supplémentaire pour l'alternance voulue de 2012. Le Parti Socialiste sera à même d'appliquer sans difficulté son projet qui se veut alternatif et totalement différent de celui qui secoue actuellement la France avec l'UMP de Nicolas Sarkozy.

 

Comment les tractations se sont-elles déroulées pour obtenir le vote des grands électeurs ?

 

Je ne pense pas que l'on puisse parler de tractation dans une élection. Il s'agit surtout d'une démarche de conviction et d’imprégnation de son projet. L'objectif était de le faire partager au plus grand nombre.

Ce travail se fait auprès des délégués sénatoriaux. Il s'agit pour plus de 90% des conseillers municipaux, mais aussi des élus des collectivités telles que le Département et la Région. J’ai parlé de nos valeurs, des enjeux, à tous nos sympathisants socialistes dans un premier temps. Ensuite, on a élargi le champ d'action vers les délégués d'autres familles politiques, qui se posent des questions sur l'avenir. Certaines problématiques telles que les charges transférées aux collectivités concernent tout le monde.

 

Entretien : Christopher LAURET

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories