Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 16:30

" Pas de requins sédentaires "

 

Suite à la chasse au requin organisée par la préfecture, beaucoup de questions restent en suspens. Habitué du marquage des requins, Michaël Rard revient sur cette traque.

 

requin--petit-.jpgPourquoi et comment pêchez-vous les requins ?

 

L’observatoire est une association à but non lucratif, qui réalise des études scientifiques sur le monde marin de La Réunion. On cherche notamment à mieux connaître les espèces et à évaluer les dégâts des hommes sur les fonds. Dans ce cadre, cinq à six fois par an, on prend le large pour tenter de pêcher des requins. On utilise la canne à pêche pour qu'ils restent vivants. On attache la ligne principale avec un fil d'acier pour éviter que le squale ne la sectionne. Ensuite, on ajoute au fil d'acier deux à trois mètres de fil de nylon. L'hameçon au bout est à pointe rentrante (circle hook). Ainsi, il se coince automatiquement quand le squale bouge. L'appât, c'est du poisson frais qu'on pêche dans l'après-midi afin d'être prêts avant que les requins n'aillent chasser, en fin de journée. Les combats peuvent durer aussi bien quinze minutes qu'une heure trente. Ce prélèvement permet de connaître les espèces de requins autour de l'île ainsi que la proportion des mâles et des femelles.

 

En quoi consiste le marquage ?

 

On marque un requin avec une petite étiquette numérotée qu'on fixe avec une flèche en plastique sous sa nageoire dorsale. C'est un endroit où la marque ne sera pas enlevée par un contact avec un autre squale. Grâce aux marquages, on peut établir la distance qu'un requin a parcourue entre deux points et mesurer sa vitesse de déplacement. Aussi, en comparant deux dates et deux lieux, on en déduit sa migration. Nous avons réussi à marquer cinq requins, quatre bouledogues et un émissole lisse mais aucun n'a encore été repêché. Le marquage donne des indications sur la sédentarité des requins. Aussi, lorsqu'on repêche un requin marqué, on peut évaluer sa vitesse de croissance.

 

Y-a t-il autant de requins que ce qu'on prétend autour de notre île ?

 

Contrairement à ce que dit le préfet, selon nos observations, les requins ne sont pas sédentaires. Quand on ne retrouve pas les poissons marqués, il y a cinq possibilités. Soit la marque est partie, soit la personne qui a attrapé le requin ne nous a pas contactés. L'animal peut avoir été mangé ou il peut il y avoir tellement de requins qu'on a très peu de chance de pêcher les mêmes. Ce qui semble peu probable. Les pêcheurs disent que notre mer est infestée de requins mais ils n'en pêchent que cinquante par an. Cinquante, c'est le nombre de requins qu'on pêche en un jour en Polynésie. Selon nous, les requins marqués sont déjà partis sur d'autres îles. Donc non, il n'y en a pas autant qu'avant, il faut juste faire attention aux conditions de baignade.


Julien ANDY

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Interviews
commenter cet article

commentaires

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories