Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 10:23

Halal. Et alors…

 

 

Marine Le Pen, candidate du Front National aux présidentielles, déclarait que tous les abattoirs d’Ile de France ne produisaient que de la viande « halal » et ce, à l’insu des consommateurs. Qu’en est-il des abattoirs de volailles à La Réunion ?

 

 

« Ici, tout est 100% halal. Mais on étiquette certains produits « non halal » alors que ce n’est pas vrai… » Cette confidence d’un employé de l’abattoir de Grand Matin, à Salazie, a le mérite de la clarté… Et agace quelque peu le responsable de l’usine. « Où est le problème ? Il n’y a pas de différence,  abattre le poulet à la main ou à la machine ne change en rien le goût de la viande », réagit sur le vif Axel Damour. Il ajoute : « Tout est un problème de communication. La plupart des personnes ne savent même pas ce que signifie le mot « halal ». Je suis chrétien et je mange du « halal ». Et alors ? »

 

Faizal Vally, président de la Commission de Surveillance du Hallal à La Réunion (CSHR), ne peut qu’approuver : « Halal ou pas, c’est la même chose ».

 

Axel Damour assure même que « la viande halal est beaucoup plus sécurisée et saine que n’importe quelle viande importée du Brésil ou d’ailleurs », en raison d’un « meilleur respect de la chaine alimentaire et des règles d’hygiène ». N’exagérons pas, résume Laurent Lafne, chef de service de l’alimentation à la Direction départementale des services vétérinaires : « La production halal propose les mêmes normes sanitaires qu’une production normale. Après ce n’est qu’une question de religion ».

 

La Réunion compte quatre abattoirs de volailles dont trois certifiés « halal » par la CSHR : Crête d’or à Saint-Leu, Grand Matin à Salazie et l’élevage Ducheman et Grondin à Saint-Joseph. La CSHR garantit à ces entreprises réunionnaises le label. Composé de l’association du centre islamiste de La Réunion et du conseil régional du culte de La Réunion, il n’intervient que si l’entreprise en fait la demande. L’abattoir Chane Kay Bone Thérèse situé à Saint-Benoît est le seul établissement à ne pas proposer de poulet « halal ».

 

Conclusion : trois abattoirs de poulets sur quatre abattent les volailles selon les rites musulmans, sans forcément séparer les deux process, alors même que les produits sont étiquetés différemment. À La Réunion, terre pluriculturelle et multicultuelle, la question du hallal ne semble pas susciter de débat particulier. Même si certains consommateurs, plutôt rares, osent avouer que la pratique les dérange. C’est le cas de Christopher 24 ans : « Je trouve cela absurde qu’on nous impose d’en manger. On n’oblige pas les hindous à manger du bœuf, ni les musulmans à manger du porc. Maintenant, on ne trouve que des produits étiquetés « halal » partout ». Et alors ?...

 

Maureen AJIRKAN

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories