Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 05:26

Un journaliste assis peut aller très très loin

 

Lucie Touzé a brûlé les étapes. Elle n'a que 28 ans, a déjà été rédactrice en chef, occupe actuellement le poste de chef d'édition pour le site d'information Linfo.re. Rencontre.

 Lucie Touzet allégéQu'est ce qui a l'air doux, mignon, ne s'arrête jamais de bouger et court de plus en plus vite ? Le lapin des piles électriques Duracell, et Lucie Touzé. La comparaison s'impose quand on rencontre cette brune pétillante. « Toutes mes journées fonctionnent à l'adrénaline », reconnaît la journaliste, actuellement chef d'édition pour le site d'informations en ligne d'Antenne Réunion.

 

A côté d'elle, ses collègues mettent sans discontinuer en ligne articles, photos et vidéos. Mais ne lui parlez pas de journalisme caché derrière l'écran d'ordinateur, Lucie Touzé a son idée sur la question. « La rédaction reste quand même le centre névralgique de l'actualité ! Et nous ne nous limitons pas aux sujets réalisés pour le journal télévisé », argumente t-elle avec passion. Et de continuer : « Tout va très vite, tout est excitant ». L'information en flux continu, voilà son quotidien, sans début ni fin.

Le web, Lucie Touzé n'est pourtant pas tombée dedans quand elle était petite. Elle a travaillé dans un hebdomadaire à Mayotte avant d'arriver à La Réunion, il y a un an. Cette femme menu au regard vif y était même rédactrice-en-chef. « C'était un rythme différent, j'aimais beaucoup travailler pour eux. Jusqu'à la liquidation judiciaire »... Le journalisme est aussi une affaire de gros sous. Pas de souvenirs amers pourtant. Elle qui est originaire de Vernon, dans l'Eure, a l'habitude de bouger. Son père travaillait dans la fonction publique et les mutations ont forgé son caractère voyageur. De quoi prendre de bonnes habitudes : « La fin de cette aventure professionnelle m'a permis de venir à La Réunion, et je ne regrette rien. Sa diversité m'a enchantée. Je m'y sens vraiment bien avec mon compagnon, qui est d'origine mahoraise et mes enfants. » C'est que dans sa vie personnelle aussi Lucie Touzé a mis le turbo ; elle a deux petites filles, la dernière n'a que 5 mois.

Facile de gérer une activité professionnelle survoltée en même temps que sa vie de famille ? « Je ne m'arrête quasiment jamais, puisque mes premiers articles sont mis en ligne vers six heures, depuis mon lit. Mon compagnon s'y est fait ! Il s'est même habitué à ce que je ne me couche jamais sans mon smartphone à côté de l'oreiller », sourit la webjournaliste.

Même si elle est passionnée par ce qu'elle fait, Lucie Touzé s'essayerait bien à autre chose . « Pourquoi pas la radio ? Ce serait une expérience intéressante, j'ai soif de savoir-faire ». Elle qui n'a obtenu qu'une licence de Lettres Modernes et fait aucune école de journalisme, ne sait jamais sentie paralysée. Et comme le lapin rose, qui peut dire où elle s'arrêtera ?

 

Elodie Lauret

(Texte et photo)

 

Lucie Touzé en cinq dates :

1983 : naissance à Vernon

2004 : s'installe à Mayotte

2006 : rédactrice-en-chef du Mahorais

2008 et 2011 : naissance de ses filles, Léna et Thaïs

2011 :  chef d'édition de Linfo.re à Antenne Réunion

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Benjamin ABEMONTY 21/03/2012 11:55

Ah oui, on peut laisser des commentaires...

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories