Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 11:57

Ils ne pourront plus choisir où s’installer

 

Un arrêté publié en janvier oblige les kinésithérapeutes à vérifier si la zone où ils souhaitent s’installer est ou non sur-dotée. Les syndicats protestent, même si, à La Réunion, la mesure ne devrait pas avoir trop d’effets.

 

Vous venez d’avoir votre diplôme et projetez de vous installer dans ce joli petit local en centre-ville ? Désolés, la zone a déjà son quota de kinésithérapeutes, il va falloir chercher ailleurs.

Le ministère du travail de l’Emploi et de la santé a souhaité légiférer sur cette profession pour  « rééquilibrer l’offre de soins ». Car en France, certaines zones sont « sur-dotées » en masseurs-kinésithérapeutes et d’autres « sous-dotées ».

Une réglementation qui ne fait pas l’unanimité dans le corps syndical comme l’explique Loïc Cadin, de Force ouvrière Paris : « C’est un gros coup de ciseau dans le côté libéral de notre profession ».

Pour faciliter l'installation de ces professionnels du muscle et de la rééducation en périphérie urbaine, l’arrêté prévoit cependant un volet incitatif. Là encore, le syndicat objecte : « On offre 5800 euros aux kinés pour ouvrir un cabinet dans le trou du cul du monde, mais s’il n’y a ni médecin, ni hôpital, ni pharmacien autour, personne n’ira, et c’est bien normal ».

Le fameux découpage de zones vient à peine d’être proposé par chacun des Ordres aux Agences régionales de santé, lesquelles doivent les valider. À chaque zone son offre de soins, calculée au prorata du nombre d’habitants, par rapport aux heures effectuées par les kinés.

L’île compte 1253 praticiens de la discipline. « La Réunion ne devrait pas être inquiétée, il n’y a vraisemblablement pas de zones "sur-dotées" ici », confie Alain Choulot, président de l’Ordre des kinés de l’île.

En revanche, en métropole, plusieurs zones sont soupçonnées de « sur-dotation » comme la Seine-Saint-Denis, l’Ile de France et certaines régions du Sud comme Midi-Pyrénées. Murielle Jouat, kinésithérapeute à Toulouse depuis 14 ans, cherche à racheter des parts dans un cabinet. « C’est la course ! Une zone "sur-dotée" signifie que la patientèle y est abondante. Dans ces zones, il faudra attendre qu’un kiné s’en aille pour espérer le remplacer. Il faut s’y prendre tout de suite sinon les prix vont doubler voire tripler ».

La mesure ne devrait s’appliquer qu’à l’horizon 2013. En attendant, à La Réunion, on constate que dans les bas, les cabinets sont installés presque les uns sur les autres, alors que dans les hauts… 

 

Agnès Farrugia

 

* Arrêté du 10 janvier 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories