Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 09:31

Les jeunes veulent leur photos

 

Filles et garçons sont nombreux à vouloir s’exposer devant l’objectif. Pour immortaliser leurs meilleurs moments, ils font appel à des photographes amateurs sur Facebook, dans la presse, par des connaissances… Un business encore bénévole et sans dérapage, pour le moment.

 

pose.photosPetit.jpegLe port de Saint-Pierre, un samedi après-midi. Quatre photographes et une poignée de jeunes jouent aux professionnels. Freddy Ineze, fondateur du Collectif Picture, se concentre sur Adeline aux allures de Narcisse. « J’aime me faire prendre en photo depuis que je suis toute petite », reconnaît la lycéenne de 17 ans. C’est par un ami commun que la Saint-Pierroise rencontre le groupe. « On est sollicité ou on sollicite souvent des jeunes via Facebook mais c’est aussi le bouche-à-oreille qui nous fait connaître », précise Farid Robert, l’un des membres.

 

Depuis, les jeunes modèles semblent faire la queue pour rencontrer les amateurs. Mike a 16 ans et pose depuis quelques mois maintenant. Son image, il en serait presque fan. « Toutes les photos du shoot sont publiées sur Facebook et après les gens parlent de moi et je fais de nouvelles rencontres », lance-t-il ingénu. « J’aime avoir de belle photos et j’en fais souvent avec plusieurs photographes amateurs », raconte Morgan, jeune lycéenne de 16 ans. M.G Design et le Collectif Picture ont créé un compte pour être contactés plus facilement. Et avant de se faire un nom, ces amateurs shootent le plus grand nombre gratuitement. « C’est la passion avant tout », justifie Mathieu Goudey. Une aubaine pour les modèles en herbe. Tous, fiers de leur minois, publient tous leurs clichés sur Facebook.

 

Si Freddy Ineze a toujours aimé prendre des clichés, cela ne fait que six mois qu’il s’est lancé dans les photos de mode et deux mois qu’il a créé le Collectif Picture. « Au début, je photographiais surtout mes proches et depuis un an je travaille aussi sur des événements avec un professionnel », raconte le Saint-Louisien. Le groupe n’a pas de studio mais sillonne toute l’île en bus pour les séances.

 

« Je fais ça pour le plaisir »

 

A 17 ans, Mathieu Goudey, en revanche n’a pas la possibilité de se déplacer. « Quand j’aurai mon permis, j’envisage de shooter un peu partout mais pour le moment ce sont les modèles qui se déplacent », explique le lycéen en secrétariat. Le Saint-Pierrois, connu sous le nom de M.G Design, travaille seul depuis un an. Le succès semble au rendez-vous. « En une semaine, je peux avoir une vingtaine de demandes », comptabilise-t-il. Ses modèles, filles ou garçons, sont tous mineurs, entre 16 et 17 ans. Freddy Ineze, lui, photographie aussi des modèles de plus de 18 ans. « Si on a beaucoup de demandes, je privilégie les majeurs ; et les mineurs, c’est à partir de 16 ans ». Les amateurs ont conscience des risques encourus avec les filles mineures, ils font attention. « Souvent les parents m’appellent pour me donner l’autorisation de photographier leur fille et certains assistent même à la séance », prévient Mathieu Goudey. Même règlement pour le Collectif Picture mais jusqu’à maintenant, aucune autorisation écrite n’est demandée, ni pièce d’identité.

 

Modèles et photographes chantent le même refrain. Les clichés, ils adorent. Mais si la photographie reste une passion pour la plupart des amateurs, à 21 ans, Freddy Ineze espère en faire son métier…et, enfin, faire des photos de charme.


Précilla ETHEVE

 

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Tendances
commenter cet article

commentaires

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories