Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 15:34

Trois questions à Mourad Guelalta, président de la Chambre des carburants d’intérêt régional et de produits pétroliers. 

 

Dans un mois, promet la CCIRPP, les Réunionnais pourront acheter du carburant moins cher, importé directement, sans passer par la filière habituelle de la société réunionnaise des produits pétroliers


Qui pourra acheter votre carburant et à quel prix ?

Tous ceux qui seront adhérents au 20 décembre, routiers ou particuliers, pourront s’approvisionner. De toute façon, sans eux, on n’est rien ! Pour ce qui est du prix du litre, c’est la surprise du chef ! Il sera évalué en fonction des revenus du consommateur. Un étudiant qui touche 250 euros par mois et un professeur qui en touche 5000 ne paieront pas le même montant. Pour l’étudiant, ce sera le prix de revient et la différence que paiera l’enseignant permettra de compenser. Le tirage au sort de 50 litres offerts est un moyen de montrer que ce n’est pas l’enrichissement personnel qui nous intéresse !

Votre projet suscite bien des interrogations et des doutes…

Officiellement, on a 90 % des politiques locaux qui disent oui au projet. Sur le papier, c’est une autre affaire… Faut pas se leurrer, plus on aura d’adhérents soutenant le projet, plus les élus craindront de voir leur nombre d’électeurs baisser et se rangeront de notre côté. Beaucoup nous critiquent mais dans deux semaines ils nous courront après. J’ai fermé le clapet d’un écolo qui disait qu’on allait polluer plus alors que ce carburant est trois fois moins polluant que l’actuel. De même pour certains réfractaires, j’ai parié ma carte de distribution pétrolière d’une valeur de 60 millions d’euros contre les biens de ceux-ci. Ils n’ont pas suivi le pari…

Donc la vente aura bien lieu ?

Oui ! Un certain président mauricien ne pourra plus dire que nous sommes des assistés! On n’a peut-être pas choisi la meilleure solution mais la moins mauvaise. Avec Joël Mongin, l’initiateur et les deux autres membres fondateurs, on a voulu apporter chacun de ce que l’on savait faire. Moi c’est surtout le stockage. La base se positionnera dans l’Est ou le Sud, tout simplement pour rendre la monnaie de la pièce à nos soutiens.

Entretien : Emmanuelle BURDIN

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Interviews
commenter cet article

commentaires

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories