Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 13:49

Bienvenue au « paradis » mauricien

 

Du 30 août au 7 septembre, s’est déroulée la deuxième édition du Festival International du Film des Droits de l’Homme de la Réunion. Un programme d’actualité et de proximité sur les droits des étrangers, les frontières et les migrations.


affiche-FIFDH (2)Droits des étrangers, gestion des frontières et mouvements migratoires… Le thème du second Festival International du Film des Droits de l’Homme (FIFDH) de la Réunion s’est trouvé cette année au cœur de l’actualité. Au lendemain des révolutions arabes, qu’en est-il des populations ayant fui leurs pays, quels sont leurs droits ? C’est à ces questions que seize documentaires engagés ont tenté de répondre. Alliance Ciné, qui organise cet évènement culturel, a étendu le festival sur neuf jours et toute l’île : Saint-Denis, Saint-Pierre, Salazie, Cilaos et Saint-Joseph. À travers des animations, des expositions, des séances scolaires et des projections en salle ou en plein air, les spectateurs étaient invités à s’émouvoir, à s’indigner et à agir.

Au Rex de Saint-Pierre, après la projection de « Vous n’aimez pas la vérité, quatre jours à Guantanamo », le public a débattu sur la condition des réfugiés emprisonnés, en présence de militants d’Amnesty International. Ces derniers se battent depuis sept ans pour la libération d’Omar Khadar. Soupçonné d’homicide sur un soldat américain, le héros du film est écroué dans la prison de Guantanamo à Cuba. Sans preuves tangibles, ce jeune Afghan reste enfermé, subissant interrogatoires et maltraitances. « Comment se fait-il que de telles prisons soient encore légales ? », s’indigne un spectateur. « Le public est très réactif après avoir vu ces films. Il pose des questions pertinentes sur des conditions de vie qu’il ne soupçonnait pas », souligne Sylvie Léger, militante d’Amnesty International.


Des sujets proches des Réunionnais


Plus près de la Réunion, le public a pu visionner « Bienvenue au paradis », d’Emmanuel Dinh, par ailleurs journaliste pour Réunion 1ère. Ce film traite des exclus du système économique de l’île Maurice. À l’image de la Réunion, l’île soeur est connue pour ses paysages paradisiaques et pour sa population multiculturelle. Derrière cette carte postale se cache une réalité toute autre : mal logement, précarité sociale, violence et exclusion. Et très souvent, les étrangers sont les premières victimes. « Il est important de s’ouvrir au reste du monde et de prendre conscience que les problèmes de droits humains ne sont pas loin », estime Eric Boisteau, délégué régional du festival. Il rappelle l’objectif de cet évènement culturel : « C’est l’occasion pour l’ensemble des acteurs de se rencontrer et de se mobiliser ».  

L’an prochain, Alliance Ciné parrainera la première édition du Festival International du Film des Droits de l’Homme de Madagascar à Antananarivo.

Céline MONTÉCOT

 

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories