Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 10:26

Gendarmes ou voleurs ?

 

« Votre ordinateur est bloqué par la gendarmerie ». Vous avez peut-être reçu ce message si vous surfez sur les sites de streaming. Seul moyen pour débloquer la machine, le paiement d'une amende de 200 euros...

 

Ne payez surtout pas malheureux ! Ceci est une arnaque, un virus informatique qui circule depuis un petit moment sur le net. D’ailleurs, les détails ne trompent pas. Si le logo de la gendarmerie donne le change, celui de la République française, à gauche, paraît bien vieillot. Sans parler des nombreuses fautes d’orthographe... Les pirates ne prennent pas leur rôle de pandore très à coeur.

La page affichée sur l’écran indique que l’utilisateur est pris en flagrant délit de téléchargement illégal ou de visites, un peu trop régulières, de sites pornographiques. En bas, une plate-forme de paiement en ligne apparaît. Le montant de « l’amende » pour débloquer la machine : 200 euros, que vous pouvez régler par carte bancaire si vous le souhaitez.

Cette pratique est nommée « Ransoware », qui signifie logiciel de rançon. Inutile de redémarrer votre ordinateur, le message s’affiche automatiquement. Evidemment, les petits malins n’auront pas manqué d’appuyer sur la touche F8 de leur clavier pour lancer le mode sans échec. Mais il en faudra plus pour venir à bout de la bête. D’après les spécialistes, le virus profite de l’absence de mise à jour de Java et d’Adobe Flash pour s’infiltrer. L'attaque serait partie d'Europe de l'Est, puis s'est propagée dans plusieurs pays. En métropole, elle s'est produite en décembre dernier, touchant ainsi des milliers d'internautes. A La Réunion, « le virus gendarmerie » comme on l'appelle sur la toile a débarqué début février. Il y a déjà des victimes.

 

Des Réunionnais ont porté plainte

 

La gendarmerie nationale (la vraie) a enregistré de nombreuses plaintes. « On est submergé d'appels depuis quelques semaines. Certaines victimes ont effectivement payé l'amende demandée », explique un brigadier de la caserne Vérines à Saint-Denis. Afin d'informer le public, des brochures sont distribuées expliquant la procédure à suivre pour détruire le virus sans devoir tout réinstaller. Autre moyen, si vous ne faites pas confiance aux forces de l'ordre, l'appel à des professionnels. Mathias, 28 ans, a monté une petite boîte de vente et dépannage pour PC et Mac. Ce chasseur de virus se méfie des didacticiels trouvés sur le web. « J'utilise un CD bootable qui va chercher les derniers points de restauration du système avant l'apparition du phénomène. En une demi-heure, c'est fini, sans aucune perte de données », assure-t-il. Evidemment, la résurrection de votre ordinateur a un prix, une cinquantaine d'euros environ. Afin d'éviter une nouvelle contamination, il est fortement conseillé de procéder à des mises à jour régulières du système d'exploitation. Les escrocs, eux, courent toujours.

 

Flavien OSANNA

 

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories