Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 15:47

Quand l’actualité fait son œuvre


Une vingtaine d’artistes locaux ont investi début septembre la ville du Tampon. Cette année, Ivan Lacanal a remporté le prix du public, avec sa série de peintures intitulée « Copié/Collé ». Une sélection d’images puisées sur le net.


art.tampon.jpgA deux pas de la médiathèque du Tampon, 16 drôles de cubes ont été installés avec chacun leur propre univers, dans lequel les curieux étaient invités à pénétrer. Peintures, photographies, sculptures... Les visiteurs, qui pouvaient voter pour l’artiste de leur choix, ont célébré Ivan Lacanal.

Le peintre plasticien élabore des compositions avec de la colle qu’il travaille à chaud. « La difficulté réside au niveau graphique, dans la gestion de la matière », souligne-t-il. Ivan Lacanal puise son inspiration dans les faits d’actualité. « Cimarron », « First Lady », « CAC 40 »,  « Fukushima, mon amour », « Rolex Dream »… A travers ses œuvres, l’artiste  offre avant tout une réflexion. « Je pars d’une émotion, puis je sélectionne des images puisées sur le net». Certaines œuvres n’ont nul besoin de commentaire ou de titre pour transmettre leur message. Elles parlent d’elles-mêmes. « Je souhaite que derrière mes œuvres, le public s’interroge, réfléchisse, s’implique, il n’y a pas que l’esthétisme. Je souhaite qu’il ait une réflexion, une implication».

Tiré au sort, Renaud remporte une des œuvres d’Ivan Lacanal. Un très beau tableau pour ce jeune étudiant en génie civil qui fête bientôt ses 20 ans. Pur hasard ou simple coïncidence, il avait justement voté pour cet artiste. « Ce qui m’a plu dans ses œuvres, c’était les couleurs contrastées, mais aussi les reliefs assez intrigants », confie-t-il timidement.

Pour les participants à cette sixième édition, le Carrefour d’art contemporain du Tampon est une réelle opportunité. « Très peu de commune ont une position vis-à-vis de l’art visuel en dehors de celle du Tampon. C’est dommage », souligne la peintre Christelle Patinon. « En tant qu’artiste, nous avons un handicap par rapport aux musiciens. La musique ramène plus de monde, ce serait une bonne idée de marier les deux ».

Ivan Lacanal, lui, indique avoir été « ému et marqué par des arrêts sur image d’événements ». Une manière de vouloir faire comprendre la provenance, la signification, la complexité des images qui nous parviennent en flux continu à travers Internet.

Murielle HAN-KWAN

Partager cet article

Repost 0
Published by futurs.journalistes.974 - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Revenir À L'accueil

  • : Les futurs journalistes de La Réunion
  • Les futurs journalistes de La Réunion
  • : Ce blog présente les reportages des étudiants en journalisme d'InfoCom de l'université de La Réunion.
  • Contact

Recherche

Catégories